Gestion de vos préférences sur les cookies

Nous mesurons le nombre de visites, le nombre de pages vues ainsi que l’activité des visiteurs sur le site et leur fréquence de retour afin d’améliorer l’expérience utilisateur.

Cette fonctionnalité dépose des cookies permettant notamment à ces sites de tracer votre navigation. Ces cookies ne sont déposés que si vous donnez votre accord.

Vous pouvez vous informer sur la nature des cookies déposés, les accepter ou les refuser soit globalement pour l’ensemble du site et l’ensemble des services, soit service par service.

Cookies de mesure d’audience : Google Analytics

Qualité de l’air et santé des personnes

Qualité de l’air et santé des personnes

25 novembre 2018

En tant qu’entreprise énergétique, nous devons promouvoir des solutions pour réduire la pollution urbaine. La solution passe par le gaz naturel.

La pollution de l’air est un risque pour la population mondiale, il est donc important de veiller à la qualité de celui-ci. Les données sont dramatiques, car déjà 1,3 million de personnes en meurent chaque année, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Les habitants des villes où il y a des niveaux élevés de pollution atmosphérique souffrent plus de maladies cardiaques, de problèmes respiratoires et de cancers du poumon que ceux qui vivent dans des zones urbaines où l’air est plus propre.

 

En tant qu’entreprise énergétique, nous devons proposer des solutions pour réduire la pollution atmosphérique urbaine, par exemple, en utilisant le gaz naturel dans les transports. Le gaz naturel est une solution à la pollution de l’air des villes et il contribue donc à améliorer la santé de la population. Cet impact positif se produit en remplaçant les dérivés du pétrole par le gaz naturel dans le transport et aussi le charbon ou la biomasse dans les chaudières domestiques.

En résumé, les avantages de l’utilisation du gaz naturel reposent principalement sur ces quatre points :

  • En raison de son état gazeux, car la combustion est complète, totale, et n’émet pas de particules solides.
  • En raison de sa composition chimique lors sa combustion, car elle n’émet pas de composés soufrés (SOx).
  • En raison de sa plus faible température de combustion, le gaz naturel a une émission de NOx réduite.
  • En raison de l’efficacité et des performances des technologies associées à son utilisation, l’énergie consommée et les émissions de polluants sont réduites.

 

Le remplacement par des véhicules à gaz naturel est l’une des mesures les plus efficaces pour améliorer la qualité de l’air dans les grandes villes. Les données confirment cette tendance. Une étude récente, « La qualité de l’air dans les villes. Un défi mondial », de la Fondation Naturgy, montre que le remplacement de 11,2 % des véhicules à Barcelone et de 13,4 % à Madrid par des véhicules utilisant le gaz naturel réduirait de près de 50 000 tonnes les émissions de polluants par an. De son côté, l’utilisation du gaz naturel dans les chaudières à usage domestique offre aussi des avantages majeurs pour la qualité de l’air respiré dans les villes et la santé de la population, car le remplacement d’une chaudière domestique au charbon par une autre à gaz permet de réduire de quatre kilos les émissions de particules, ce qui représente l’équivalent des émissions produites par une voiture roulant au diesel qui ferait 80 fois le tour du monde.

 

Hôpital La Paz, du fioul au gaz naturel

Un exemple de l’amélioration que représente la substitution des dérivés du pétrole par le gaz naturel est le projet mené par Naturgy et Veolia à l’Hôpital universitaire La Paz (Madrid). Tout le système de production thermique et de distribution de la chaleur (chauffage, eau chaude sanitaire et vapeur de stérilisation) a été rénové en remplaçant les chaudières originales de fioul par d’autres de gaz naturel. Outre l’amélioration de l’efficacité énergétique et la réduction de la facture du combustible de plus de 30 %, le remplacement a entraîné une baisse des émissions polluantes des particules et de SO2 de plus de 12 000 t de polluants par an.